Return to site

Voyager en train avec ses enfants : mes 3 secrets pour des voyages sereins.

· Profiter ensemble

Je prends très souvent le train seule avec mes trois enfants, pour un trajet qui dure environ 4 heures. Et je n’appréhende jamais. Au contraire, j’y ai vraiment pris goût et je peux dire que j’adore ça !

Dans les anecdotes que j’entends au sujet du train et des enfants, il y a les voyageurs sans enfants qui s’agacent de l’agitation de la marmaille des autres, les parents désespérés de ne pas réussir à canaliser l’énergie de leurs enfants et ceux qui ont pris l’option « tablette » pour mettre tout le monde d’accord.

Dans cet article, je partage avec vous mes trois secrets pour profiter des trajets en train et passer un bon moment avec mes enfants. Je vous le dis tout de suite, c’est sans option « tablette » ;-)

#1. Mon secret côté organisation

J’ai un critère non-négociable quand je planifie un trajet en train : je prends toujours un départ le matin. Dès 8 ou 9h. Même quand on s’apprête à faire un trajet de 4 ou 6 heures, on est assuré d’exploiter au mieux la période pendant laquelle les enfants sont le plus « frais », le plus en forme : la matinée.

J’ai parfois cru bon d’exploiter le créneau sieste mais sans succès : il n’y a pas toujours de garantie d’endormir un jeune enfant dans des conditions bien loin de celles de l’ordinaire.

Pour avoir voyagé en fin de journée une fois, j’ai réalisé qu’on se privait d’une activité essentielle : pouvoir regarder par la fenêtre. Quand on voyage en fin de journée, surtout l’hiver, on voyage sans possibilité de laisser son regard s’échapper vers l’extérieur. Et ça change beaucoup de choses. Le train devient une sorte de salle d’attente géante…

Bref, voyager le matin, c’est voyager serein !

#2 Mon secret côté activités

Je choisis avec soin des activités pour s’occuper. Tout l’art c’est de trouver le bon équilibre entre ce qu’il faut pour occuper plusieurs enfants d’âges différents et ce qu’on peut se permettre de trimballer en plus des valises…

Bien entendu, les voyages en train sont pour nous aussi l’occasion (une des seules) d’acheter des magazines et de passer du temps à lire, colorier ou faire les activités proposées.

Je pourrais également vous parler des « plus plus ». Ce jeu de construction est idéal pour le train (ou l’avion d’ailleurs !). Je leur trouve des tas d’avantages : ils plaisent à quasiment tous les âges (passé la période où les enfants mettent tout à la bouche, bien entendu !), toutes les pièces sont identiques (donc pas de crise si on en perd quelques une sous les sièges ou dans les grilles d’aération - ceux qui ont déjà pris le train avec des tout petits savent…), ils ne font pas de bruit (contrairement aux concurrent danois, les lego), ils ne prennent pas de place et sont légers.

Mais en termes d’activités, ce qui m’a le plus sauvée, ce sont les bulles de savon. J’ai toujours une réserve de bulles de savons pour se dégourdir les pattes entre deux voitures sans exciter. Tant que vous avez un enfant jeune (moins de 5 ou 6 ans), jeune saurais trop vous conseiller de prévoir un petit flacon de bulles de savon. On peut tout faire avec : se laisser aller à les contempler passivement, jouer à les attraper (sans sauter au plafond, hein) ou s’entraîner à souffler doucement pour les voir grossir le plus possible. Une seule précaution : toujours vérifier que votre flacon est hermétiquement fermé ;-)

#3 Mon outil secret

Bien sûr, quand je voyage en train avec 3 jeunes enfants, je ne me figure pas que je vais en profiter pour finir mon roman ou piquer un somme ! Ces trajets sont pour moi l’occasion de passer un bon moment avec mes enfants. Je profite du « huis-clos » du TGV pour faire plein de choses qu’on ne fait pas souvent au quotidien.

Pour permettre à mes enfants d’en profiter aussi, j’ai remarqué qu’il était très important de leur donner des repères de temps. C'est vrai dans beaucoup de situations d'ailleurs et j'en parlais dans cet article exhaustif sur le sujet.

Dans le train, à défaut de repères, ils passent leur temps à guetter l’arrivée… à peine quittée la gare de départ !

Mon véritable incontournable pour voyager serein, c’est… une poutre du temps ! Plus exactement, un schéma tout simple, inspiré de la frise chronologique qu’on associe à la pédagogie Montessori. Concrètement, en début de trajet, je dessine grossièrement un train sur une feuille blanche et je le découpe en autant de wagons que d’heures de voyage. A chaque heure écoulée, les enfants colorient le wagon correspondant. Mes enfants me le réclament si j’oublie de le faire au début du trajet.

En train comme dans de nombreuses situations de la vie quotidienne, permettre aux enfants de se repérer dans le temps leur permet d’être plus sereins. C’est d’une efficacité déconcertante !

Quant à moi, je profite du trajet pour profiter de mes enfants !

Et vous ? La perspective de prendre le train avec vos enfants vous réjoui ou ça vous donne des sueurs froides rien que d’y penser ?

Laquelle de ces astuces aimeriez-vous tester ?

L’auteure. Je suis Céline Syritellis et je suis coach parental. J’ai créé Paizi pour aider les parents à retrouver un quotidien paisible avec leurs enfants. Je leur propose des solutions personnalisées pour gérer sereinement les crises et les oppositions, mais aussi l’organisation pratique d’un quotidien avec de jeunes enfants.

Envie de suivre les solutions que je partage pour profiter du quotidien avec vos enfants ? Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez-moi sur ma page Facebook.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly