Return to site

Au secours !! Mes enfants me sollicitent sans arrêt !

· Petites réflexions

« Maman, j’ai envie de faire pipi »

« Mamaan, tu viens jouer avec moi ? »

« Maman ! Je trouve plus mon doudou »

« Maman, il m’a tapée !! »

...

Quand on a un ou plusieurs jeunes enfants, on peut rapidement se sentir épuisée par le nombre et la fréquence des sollicitations de nos enfants.
Les mamans que j’accompagne ont souvent tenté différentes stratégies : se rendre disponible (presque) sans délais pour espérer être tranquille ensuite, se plier en quatre pour réussir à répondre à tout ou même faire la sourde oreille.

Mais rien ne semble permettre de calmer le jeu des sollicitations.

Dans cet article, je partage avec vous trois découvertes que vous pourriez faire si vous si vous renonciez à répondre systématiquement aux sollicitations de vos enfants.

Découverte #1 : Eviter d’alourdir sa charge mentale.

Quand les mamans évoquent ces situations, ce qui s’avère épuisant, ce ne sont pas tant les demandes en elles-mêmes que ce flot de pensées énergivores qu’elles déclenchent.

Votre enfant vous demande de jouer aux cartes alors même que vous êtes en train de préparer le repas ? Quelle est votre première pensée ? « Je devrais trouver plus de temps pour le faire » ? « Et si je lui disais de jouer avec moi pendant que je cuisine » ? Ou peut-être « Et si je rentrais plus tôt pour pouvoir lui consacrer davantage de temps ? ».

Des sollicitations répétées auxquelles ont ne peut pas toujours répondre nourrissent la charge mentale et génèrent un sentiment de culpabilité.

Il faut le reconnaître, on ne peut simplement pas tout faire ni être partout à la fois ! Mais tandis qu’on dit « non » ou qu’on fait la sourde oreille, on se note mentalement une tâche supplémentaire pour plus tard. Sans compter qu’en cherchant comment faire toujours plus, ces pensées ont tendance à nous faire culpabilise

Ce sont ces « je devrais… » qui viennent alourdir notre charge mentale. Et si vous êtes déjà du genre à « trop » penser, attention au risque de surchauffe :-(

Trouver une façon de gérer ces sollicitations (qui ne manqueront pas de se produire si vous avez un ou plusieurs jeunes enfants) vous évitera de vous épuiser mentalement, sans pour autant manquer à votre rôle de maman. Ce qui nous mène aux deux découvertes suivantes.

Découverte #2 : De nouvelles opportunités d’apprentissages pour ses enfants.

Aux mamans que j’accompagne et qui vivent ce sentiment d’être constamment sollicitées, je conseille souvent la technique des 5 secondes. Je les invite à compter mentalement jusqu’à 5 à chaque fois que leurs enfants leur demandent quelque chose alors qu’elles sont occupées. Je leur demande de noter ce qu’elles découvrent de cette façon.
Verdict : passé ces 5 secondes, une grande partie des sollicitations se résolvent d’elles-même ! Le doudou a été retrouvé, l’envie de jouer aux cartes a été oubliée en découvrant un livre posé là, le litige s’est résolu par un commun accord !
Dans un sens, intervenir systématiquement et immédiatement, renforce le postulat que les enfants ne peuvent résoudre leur problème sans notre intervention. Au contraire, attendre quelques secondes permet de les soutenir dans de nombreux apprentissages, comme par exemple :

  • L’autonomie : ce qu’ils ont préféré faire seul plutôt que nous attendre.
  • La capacité à trouver des solutions pour résoudre des difficultés ou des conflits.
  • Les stratégies qu’ils peuvent mobiliser pour patienter jusqu’à notre arrivée (s’occuper autrement, rester à nos côtés, …).
  • ... et beaucoup d'autres encore !

Passé cette période d’observation avec la technique des 5 secondes, elles ont acquis la conviction qu’il y a du bon à ne pas pouvoir être présente et disponible. Elles pourront alors appliquer la règle suivante : si la demande persiste, considérez là comme une demande « à traiter ». Mais dans les autres cas, attendre quelques secondes vous aura permis de faire un premier tri !

Découverte #3 Le véritable sens de la bienveillance.

De nombreux parents de la génération actuelle font de la bienveillance la valeur-phare de leurs choix d’éducation. Des livres sur le sujet, on a retenu l’impact de chacun de nos paroles et de nos actes sur nos enfants et leur épanouissement. Mais je crois profondément que tout projet d’éducation bienveillante risque d’être bancal si l’on oublie d’être bienveillant envers soi-même en tant que parent.

La bienveillance éducative n’a de sens que si l’on sait être bienveillant envers soi-même en tant que parent.

Accepter de ne pas toujours être disponible pour nos enfants (même en leur présence), ça n’est pas cesser d’être bienveillant. La bienveillance n’impose pas une disponibilité constante. La bienveillance n’implique pas d’être irréprochable.

Face aux sollicitations de nos enfants, être un parent bienveillant, c’est ne pas penser que ces demandes ont pour seul but de nous tester, nous exploiter ou nous pousser à bout. Se traiter avec bienveillance en tant que parent, c’est accepter de ne pas toujours avoir la tête disponible, les mains libres ou l’énergie nécessaire.

C’est aussi une façon de se protéger du ressentiment envers nos propres enfants. Cela permet d’éviter de finir par leur en vouloir de nous soumettre à ce rythme infernal. Je pense à ces mamans qui regrettent que leurs enfants ne fassent pas attention à elles alors qu’elles leur sont dévouées. On se soucie de respecter les besoins et élans de nos enfants, mais comment leur transmettre le sens du respect et de la bienveillance sans se respecter soi-même ?

Et vous ? Avez-vous déjà espéré secrètement que votre enfant vous "oublie" un instant ?

Pour quelle(s) découverte(s) seriez)-vous prête à explorer de nouvelles pistes ?

L’auteure. Je suis Céline Syritellis et je suis coach parental. J’ai créé Paizi pour aider les parents à retrouver un quotidien paisible avec leurs enfants. Je leur propose des solutions personnalisées pour profiter du quotidien avec leurs enfants et construire avec eux une relation riche et solide, qui leur permettra de devenir plus tard des adultes épanouis.

Inscrivez-vous à la newsletter Paizi et recevez directement dans votre boîte aux lettres les prochains articles de blog mais aussi de l’inspiration et des outils gratuits pour les parents paisibles ;-)

Si ce que vous ressentez aujourd’hui, c’est le sentiment de ne plus avoir suffisamment d’énergie pour gérer sereinement les sollicitations du quotidien avec de jeunes enfants, je vous invite à prendre rendez-vous pour une séance découverte offerte. Nous pourrions commencer par faire le point sur ce ce qui pourrait vous aider à retrouver plus de sérénité.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly