Return to site

Oui, les mamans calmes ont leurs petits secrets

Et je vous les dévoile !

· Petites réflexions,Profiter ensemble

La maman calme, c’est cette maman que décrit avec brio Florence Foresti dans son spectacle Madame Foresti.

Contrairement à l’image (trop ?) lisse de la mère-parfaite dont je parlais dans cet article, la maman calme est une maman relativement… normale ! En tous cas plus qu’il n’y paraît…

D’ailleurs, s’il vous est déjà arrivé de complimenter ce genre de maman pour son calme, elle vous a sûrement répondu qu’il lui arrive aussi de perdre son calme !

Mais comment ne pas idéaliser ces mères qui semblent toujours tempérées, toujours à l’écoute et disponibles pour leurs enfants ?

La maman calme a des secrets surprenants, à commencer par le fait qu’elle ne fait pas d’efforts pour être calme !

Comment c’est possible ? C’est ce que je m’apprête à dévoiler pour vous dans cet article !

#1 Une maman calme ne fait pas vraiment d’efforts pour garder son calme.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, celles que nous percevons comme des mamans calmes n’ont pas pris la « bonne » résolution d’être calmes en se levant le matin.

Une maman calme ne s’est pas dit de bon matin « Allez, aujourd’hui, Promis ! Juré ! Aujourd’hui je serai plus… [au choix] patiente / à l’écoute /calme / … qu’hier !! ».

Prendre trois longues inspirations ? Visualiser la mer turquoise et la plage de sable fin ? Changer de pièce ?

Et vous ? Combien d’heures avez-vous déjà passées à surfer sur le net à la recherche de LA technique qui vous permettrait de rester calme face à vos enfants… en vain :-(

Mais alors ?? Comment fait cette maman pour garder son calme face à un comportement d’enfant qui vous ferait démarrer au quart de tour ?

Une maman calme parvient à accueillir sans la nier l’émotion désagréable qui se présente à elle.

Quand elle découvre son enfant debout sur la table, quand elle voit démarrer la énième dispute de la journée ou quand elle peine à habiller son enfant qui gesticule dans tous les sens, une maman calme perçoit ce sentiment désagréable qui pointe en elle (frustration, impuissance, incompétence, …) mais elle ne lutte pas contre !

Beaucoup s’imaginent qu’il faut éviter de ressentir ces sentiments-là pour rester calme. La vérité est tout autre : il est possible de ressentir et d’accueillir des sentiments désagréable… sans y réagir et le laisser dicter notre comportement en réaction.

N’avez-vous jamais constaté que plus on « prend sur soi », plus on finit par « éclater » pour ce qui n’aurait pu être qu’un détail ?

Savoir rester calme c’est justement faire moins d’efforts quand « ça monte ». Moins d’efforts pour lutter contre nos émotions ou contenir notre ébullition intérieure.

#2 Une maman calme ne prend pas les choses personnellement.

Une maman calme n’a pas le réflexe de prendre « contre elle-même » le comportement de son enfant.

Ne pas prendre les choses personnellement, c’est ce que nous invite à faire Don Miguel Ruiz dans "Les 4 accords toltèques".

C’est ce qui permet de ne pas tomber dans le travers d’attaquer pour se défendre, en s’imaginant que notre enfant nous cherche ou nous défie.

Parce que ces intentions que nous prêtons parfois à nos enfants nous amènent à prendre les choses personnellement plutôt de les accueillir pour ce qu’elles sont : des comportements de jeunes enfants.

D’ailleurs, les découvertes en neurosciences ont permis de démontrer que le cerveau de notre enfant n’a pas encore la maturité nécessaire pour échafauder des plans pour le plaisir de nous faire tourner en bourrique !

#3 Une maman calme garde une part de bienveillance… pour elle-même !

Troisième secret pour rester calme : ne pas réserver la bienveillance à ses enfants !

Comme je l’ai déjà écrit dans cet article je suis convaincue qu’il n’existe pas d’éducation bienveillante si l’on oublie d’en faire preuve envers soi-même ! 

Pour rester calme, il est essentiel d’accepter de ressentir ce que l’on peut légitimement ressentir face aux comportements de nos jeunes enfants lorsqu’ils renversent un gobelet d’eau du mauvais côté de la baignoire ou nous décrochent un uppercut sous le coup de la colère :-(

Sans doute que cette maman que l’on admire pour son calme n’est pas toujours calme.

C’est ce qui fait que cette maman calme dont il est question ici n’est pas celle que je décrivais danscet article sur la mère parfaite !

Mais sa bienveillance lui permet d’accepter de ne pas toujours parvenir à rester calme, sans pour autant tomber ni dans la complaisance, ni dans une auto-flagellation aussi sévère qu’inutile !

Et vous ? Qu’est ce qui vous aide à rester calme dans le quotidien avec vos enfants ?

Pssst ! Il y a un bonus pour les abonnés à la liste privée ;-)

Je m’apprête à partager avec eux l'ultime technique secrète des mamans calmes.

Envie de la recevoir toi aussi dans ta boîte aux lettres ?

Pas envie que ça s’arrête là ?

L’auteure. Je suis Céline Syritellis et je suis coach parentale. J’ai créé Paizi pour aider les parents à retrouver un quotidien paisible avec leurs enfants. Je leur propose des solutions personnalisées pour profiter du quotidien avec leurs enfants et construire avec eux une relation riche et solide, qui leur permettra de devenir plus tard des adultes épanouis.

Crédit photo : André D.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly