• Anne-Laure

    Maman de deux garçons de 2 et 4 ans

  • je me sens plus en phase avec mon mode d’éducation.

    J’ai cassé des croyances « fausses » et j’ai donc modifié mon comportement pour me rapprocher de la maman que je veux être !

    Anne-Laure, qu’est ce qui t’as donné envie de faire appel à un coach parental ?

    Ce qui m’a donné envie de faire appel à un coach parental : ce sentiment d’être dépassée, impuissante face à certaines situations, cette peur de mal faire et que des mauvaises « pratiques » soient ancrées en mes enfants.

    En gros, j’avais peur de mal faire pour eux, j’avais besoin de me rassurer sur certains points et besoin de conseils sur d’autres.

     

    Ce qui m’a donné envie de te faire confiance à toi : ta posture.

    J’avais échangé avec 2 personnes pour faire mon choix. J’ai senti qu’avec toi, ce serait plus personnalisé, que tu n’essaierais pas de m’indiquer une voie à suivre, mais plus à trouver la mienne.

    J’aimais bien aussi ta vision de l’équilibre, lors de la séance découverte : j’avais peur de trouver un coach soit trop dans une vision autoritaire de l’éducation, soit trop dans la vision « positive » qui me fait parfois peur si elle tourne au laxisme. Bref, j’ai trouvé qu’on était sur la même longueur d’onde !

    Ton côté posée et calme était très rassurant aussi. Bref, j’ai eu un très bon feeling et je l’ai écouté !

    Dans quelle situation étais-tu avant cet accompagnement ? Quelle était ta principale source d’insatisfaction ?

    J’étais dans une situation où tout allait bien la plupart du temps, mais où tout pouvait dégénérer pour pas grand-chose et où je perdais le contrôle.

    80% du temps, tout allait bien : écoute, bienveillance, cadre mais dans 20% quand un petit caillou se glissait dans la chaussure, tout prenait une ampleur folle et avec la fatigue, ces moments prenaient petit à petit plus de place et me donnait l’impression de mal faire.

    Ma principale insatisfaction était les colères intenses de mon ainé et les disputes entre frères où je me sentais impuissante, où je n’arrivais pas à gérer mon calme.

    Quelles étaient tes attentes ?

    Mes attentes étaient de trouver les moyens qui m’aideraient à gérer ces situations « de crise » et à me confirmer / infirmer mes « pratiques ».

     

    Quels ont été les résultats obtenus ?

    J’ai appris à accompagner mon enfant dans ses crises, elles sont donc moins intenses et finalement, plus rares puisque par ricochet, il a appris à les gérer plus facilement seul aussi, il est plus serein.

    Au-delà de cet objectif, je me sens plus en phase avec mon mode d’éducation, j’ai cassé des croyances « fausses » et j’ai donc modifié mon comportement pour me rapprocher de la maman que je veux être !

    Dans l’ensemble du processus d’accompagnement, peux-tu citer trois éléments qui t’ont réellement permis d’avancer ?​

    1. Le fait que tu nous aides à cheminer, à réfléchir plus qu’à nous donner des conseils : cela permet d’avoir un changement profond plutôt que d’appliquer quelque chose qui nous est « imposé » auquel on ne croit pas forcément. 
    2. Le fait de se questionner sur nos modèles, notre propre éducation et ce que l’on retrouve d’eux chez nous.
    3. Le fait de nous questionner sur la maman que l’on rêvait d’être pour nous faire revenir à l’essentiel.
    4. Et je rajoute aussi : le concept de bienveillance : valable pour les enfants et pour soi-même ! Une révélation pour moi… OUI J’AI LE DROIT DE NE PAS ETRE PARFAITE ET TANT MIEUX POUR MON ENFANT !  

    Quel a été le plus grand changement dans votre vie de famille suite à cet accompagnement ?​

    Je me sens plus en phase avec la maman que je suis !

    C’est fou, parce qu’au quotidien, je n’ai pas l’impression d’avoir révolutionné nos fonctionnements, mais je suis mieux dans mes bottes, plus au clair sur ce que je veux et du coup, cela se ressent sur mon comportement et dans l’ambiance générale de la famille !

    Que recommenderais-tu à d’autres parents dans cet accompagnement ?​

    Je recommanderais aux parents de ne pas hésiter, s’ils en ont l’envie et en ressentent le besoin !

    Ce n’est pas un aveu d’échec de faire appel à un coach, c’est au contraire très positif !

    Vouloir s’améliorer, vouloir le meilleur pour ses enfants et pour soi, en quoi cela pourrait être négatif !?!

    Ce n’est pas super nanny qui vient pour apprendre l’autorité, c’est un coaching pour accompagner à trouver la voie qui nous correspond le mieux pour être le parent que l’on voudrait être !

    J’ai lu beaucoup de livres sur l’éducation, suivi des groupes d’échanges, des formations… Tu apportes quelque chose de plus personnalisé et surtout tu aides à cheminer, à trouver le mode d’éducation qui correspond le plus à nos valeurs.

    C’est beaucoup plus riche qu’un autre accompagnement puisque tu nous guides dans notre remise en question, mais c’est NOTRE travail.

     

    Un petit mot pour la fin ?

    Merci 1000 fois pour ton accompagnement qui m’a beaucoup apporté.

    Je me sens plus sereine, plus en phase avec moi-même et je profite plus de mon rôle de maman.

    J’arrête de me prendre la tête pour des choses qui n’ont pas d’importance et je me concentre sur la maman que je veux être !

    Evidemment, ce n’est pas le monde des bisounours, il y a certains moments plus compliqués que d’autres, mais j’ai acquis des réflexes pour les vivre différemment et ça se ressent sur toute la famille !

     

     

    Photo by Blubel on Unsplash

  • Chez vous aussi, ce que vous voudriez changer peut être changé !

    Je me demande comment ça fonctionne.

    Je me demande comment changer les choses chez moi.

    Je voudrais lire d'autres retours d'expérience.

    All Posts
    ×